arr

Effectuer une demande d’ESTA pour les États-Unis (USA)

 

Si vous comptez vous rendre aux États-Unis à des fins touristiques ou professionnelles pour une durée de moins de 3 mois, vous devrez effectuer une demande d’autorisation de voyage (ESTA) dans le cadre du Visa Waiver Program.

Le site US-ESTA.com réalise pour vous toute la procédure d’obtention de l’ESTA, afin d’obtenir votre autorisation de voyage vers les USA, même s’il s’agit d’un simple transit (escale), en moins de 48 heures après le paiement de votre demande. Il faudra vous munir quelques documents que nous allons vous préciser ci-dessous avant de commencer à remplir votre formulaire de demande individuel de l’ESTA.

Les prérequis :

 

  • Être citoyen (ou ressortissant) d’un pays comme la France figurant dans la liste du Visa Waiver Program.
  • Ne pas avoir de Visa de visiteur pour les États-Unis.
  • La durée de votre voyage ne doit pas excéder 90 jours.
  • La raison de votre séjour aux USA est à des fins touristiques ou professionnelles.
Les éléments nécessaires :

 

  • Votre passeport valide.
  • Vos informations personnelles (coordonnées…).
  • Les informations de votre emploi (ou dernier emploi).
  • Votre carte bancaire (CB) ou un compte Paypal pour payer votre demande d’ESTA (59€).

Vérifiez le statut de votre ESTA

 

Vous avez une demande d’ESTA en cours ou vous avez effectué une demande il y plusieurs semaines ou plusieurs mois ? Vous pouvez vérifier le statut de votre demande pour la finaliser ou tout simplement la retrouver pour la télécharger.

Voici les différentes actions que vous allez pouvoir réaliser pour votre demande :

  • Vérifier le statut de son ESTA (demande en cours).
  • Accéder à sa demande finalisée afin de l’actualiser.
  • Valider sa demande d’ESTA en effectuant le paiement.
  • Télécharger et/ou imprimer son ESTA.
Besoin d’aide ?
Vous avez d'autres questions ?

Actualités de l’ESTA et conseils de voyage

Quelques informations à propos de l’ESTA

Dès lors que vous êtes citoyen ou ressortissant d’un des pays participant au Programme d’Exemption de Visa, vous pouvez bénéficier d’une alternative au visa classique : l’autorisation ESTA. Obligatoire pour entrer sur le territoire des États-Unis, elle contribue cependant à faciliter les démarches administratives nécessaires à tout voyage à destination des États-Unis.

Mais en quoi consiste exactement l’autorisation ESTA et quelles sont ses modalités ? Réponses aux questions les plus populaires.

Qu’est-ce que l’ESTA : Electronic System for Travel Authorization ?

Le but premier de l’autorisation ESTA consiste à faciliter les démarches administratives nécessaires avant toute entrée sur le territoire des États-Unis. En effet, avant 2008, il n’existait en principe qu’une seule possibilité pour pouvoir voyager aux États-Unis : le visa. Depuis la mise en place du Programme d’Exemption de Visa en aout 2008, les ressortissants de 38 pays listés par le Département de la Sécurité Intérieure Américaine peuvent bénéficier d’une autorisation électronique leur permettant de voyager aux États-Unis sans avoir à demander à visa. L’obtention d’une autorisation ESTA est obligatoire depuis le 12 janvier 2009, sans quoi le voyageur risque d’être refusé lors de l’embarquement.

Le système permet donc de déterminer l’admissibilité des voyageurs à pénétrer sur le territoire américain, en identifiant les risques que pourrait représenter chaque demandeur pour la sécurité intérieure américaine, via un formulaire en ligne : les informations renseignées sont en effet confrontées à la base de données des services de l’immigration américaine. A savoir que le système a été renforcé suite aux récents attentats, afin d’assurer au mieux la sécurité des voyageurs et de États-Unis.

Visa ou ESTA : quelles sont les différences ?

visa-waiver-program-paysLes différences entre un visa et une autorisation ESTA sont de différents ordres. En premier lieu, l’autorisation ESTA présente des délais nettement réduits par rapport à l’obtention d’un visa : il ne faudra en principe que 72 heures pour obtenir son autorisation quand plusieurs jours voire semaines seront nécessaires pour un visa. Les démarches sont également largement simplifiées, puisqu’il ne faudra que remplir un formulaire en ligne et renseigner quelques informations telles que les données du passeport.

Cependant les droits accordés par l’autorisation ESTA sont plus limités. En premier lieu, celle-ci n’a qu’une durée de validité de 2 ans, alors qu’un visa peut monter jusqu’à 10 ans. De plus, elle ne permet d’entrer aux États-Unis que pour une durée maximale de 90 jours et pour tourisme ou affaire seulement. Enfin, l’autorisation ESTA n’est offerte qu’aux citoyens et ressortissants des pays membre du programme d’exemption de visa, alors que les visas sont ouverts à tous.

Qui peut demander une autorisation de voyage aux USA (ESTA) ?

Seuls les citoyens ou ressortissants d’un des pays membres du programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program) peuvent soumettre une demande d’autorisation ESTA, et ces derniers doivent posséder un passeport valide. Autrement dit, depuis le 1er avril 2016, celui-ci doit obligatoirement être électronique ou biométrique. Le demandeur doit avoir pour projet de voyager aux États-Unis pour affaires ou pour tourisme, et ce pour une durée maximale de 90 jours.

Les pays éligibles à l’ESTA ont été listé par la Sécurité Intérieur américaine et sont au nombre de 38, dont une trentaine de l’Union Européenne : Allemagne, Andorre, Autriche, Australie, Belgique, Brunei, République de Corée, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, République de Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle, Zélande, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Saint Marin, Slovaquie, Slovénie, Singapour, Suède, Suisse et enfin République Tchèque.

Les ressortissants d’un de ces 38 pays également ressortissants d’Iran, Irak, Soudan et Syrie doivent obligatoirement soumettre une demande de visa, car ces derniers ne sont plus éligibles à l’autorisation ESTA depuis les récents attentats de 2015. De même, les personnes ayant voyagé sur le territoire de l’un de ces pays après le 1er mars 2011 doivent obtenir un visa.

Dans quel cas de figure je dois effectuer une demande de l’ESTA ?

  • J’ai la double-nationalité avec un pays non membre du programme

Oui, dès lors que le demandeur utilise le passeport d’un des pays membre du programme. En revanche, depuis 2015 les demandeurs possédant la double nationalité d’Iran, Irak, Syrie ou Soudan doivent nécessairement obtenir l’autorisation.

  • Je suis en transit aux États-Unis

Oui, depuis l’abandon du programme « Transit sans visa », tous les voyageurs en transit éligibles à l’ESTA doivent obtenir l’autorisation au préalable.

  • Je me rends sur l’un des territoires du Commonwealth américain ou territoire non-incorporé

visa-etats-unis-prolongation

Pour se rendre sur l’un des territoires du Commonwealth américain, autrement dit les îles Mariannes du Nord ou l’île de Porto Rico, l’autorisation ESTA n’est pas exigée car le vol au départ des États-Unis est assimilé à un vol intérieur, et il est impossible de se rendre aux États-Unis en provenance de ces îles sans autorisation. En revanche, pour les territoires non-incorporés (l’île de Guam et les îles Vierges américaines), il faudra se procurer une autorisation ESTA.

  • Je dispose déjà d’un visa

La plupart du temps, nul besoin d’une autorisation ESTA si le demandeur possède déjà un visa, car celui-ci permet d’entrer sur le territoire des États-Unis aux fins énoncées dans le visa. Cependant, selon le type de visa, une autorisation sera nécessaire. Par exemple, un voyageur possédant un visa étudiant devra obtenir une autorisation ESTA s’il envisage de voyager aux États-Unis à des fins touristiques pour une durée inférieure à 90 jours.

Combien coûte une demande d’ESTA pour les USA ?

Oui, bien que le montant de l’autorisation soit nettement moins élevée que pour un visa. La demande de l’ESTA vous coûtera en effet 59,00€ via notre site puisque nous effectuons les démarches à votre place.

Si vous souhaitez passer directement par le site officiel du gouvernement américain et vous passer de nos services, conformément au Travel Promotion Act de 2009 et depuis le 8 septembre 2010, les voyageurs doivent s’acquitter d’une taxe de 14 dollars. Celle-ci comprend les frais de dossier de 4 dollars, que le demandeur devra payer dans tous les cas, et les frais d’autorisation de 10 dollars, ces derniers n’étant facturés qu’après obtention de l’autorisation. Tout renouvellement d’autorisation est également facturé à hauteur de 14 dollars.

Mes données personnelles sont-elles correctement protégées ?

Les informations personnelles renseignées par les demandeurs sont sujettes à un contrôle strict de confidentialité. Aussi, seules quelques personnes habilitées sont autorisées à en prendre connaissance, à des fins professionnelles. Les transporteurs n’auront pas accès aux informations, ils recevront seulement la confirmation que le voyageur est autorisé.

Les données ne sont accessibles que durant la durée de validité de l’autorisation, autrement dit 2 ans. Après quoi, elles sont conservées pendant un an par le Ministère de la Sécurité Intérieure puis archivées pour une durée de 12 ans. Les données sont ainsi accessibles uniquement dans le cadre d’enquêtes ou pour des raisons de sécurité nationale ou d’application de la loi.

Les informations des cartes de crédit ne sont quant à elle pas conservées après la transaction.

Quel délai avant de savoir si ma demande d’ESTA est validée ?

esta-obligatoire-etats-unisLe système étant totalement automatisée, la réponse est généralement donnée sous 24 heures. Dans tous les cas, une réponse sera donnée dans un délai maximal de 72 heures. C’est pourquoi il est conseillé de formuler sa demande au moins 3 jours avant le début du voyage. Pour savoir si l’autorisation a été accordée, il est possible de vérifier son statut sur le site. Pour pouvoir accéder à son dossier, il suffit de renseigner son numéro de dossier. Aucune confirmation ou autorisation ne sera transmise par email ou téléphone.

Il existe 3 types de réponses : autorisation approuvée, autorisation en attente et voyage non-autorisé. Si l’autorisation est en attente, il faudra alors vérifier son statut et une réponse sera accordée dans le délai de 72 heures. En revanche si voyage n’est pas autorisé, alors le demandeur se verra refuser l’entrée aux États-Unis.

L’admission aux États-Unis est-elle certaine une fois la demande d’ESTA validée ?

Le système ESTA a été mis en place à la fois pour faciliter les démarches des voyageurs, mais aussi pour renforcer le contrôle et l’identification des risques des personnes souhaitant entrer sur le territoire des États-Unis, et donc assurer la sécurité intérieure du pays. C’est pourquoi l’autorisation ESTA, si elle signifie que le voyageur est en principe autorisé à entrer sur le territoire, ne garantit pas pour autant que ce dernier soit admissible aux États-Unis. Tout voyageur devra se soumettre aux contrôles des frontières et il est toujours possible d’être refusé pour une raison ou une autre, conformément à la législation des USA.