On se croirait tout droit sortis d’un vieux western : le saloon aux portes battantes, la grande rue principale balayée par le vent et le poste du shérif. Et pourtant nul besoin d’une machine à remonter le temps, les États-Unis et leur sacro-saint respect de la propriété l’ont fait pour vous : il existe sur le territoire américain des milliers de « villes fantômes » ou « ghost town », ces villes datant des conquête de l’Ouest et de la ruée vers l’or, désertées puis complètement figées dans le temps.

Des milliers de villes fantômes réparties aux États-Unis

Essentiellement concentrée dans l’Ouest des États-Unis, on en recense environ 50 000 : qu’ils s’agisse d’une simple rue, de hameaux ou de villes de plus grande envergure (pour l’époque du moins), elles ont toute en commun d’être apparues lors de la ruée vers l’or, d’avoir été construites sur le même schéma autour d’une rue principale, d’avoir abrité des cow-boys et des chercheurs d’or, et enfin, d’avoir été abandonnées tel quel. Pour le plus grand bonheur des voyageurs en quête d’authenticité et de véritable retour dans le temps.

Certaines ont été réhabilitées par des descendants ou autre mécène pour être ouvertes au public, quand d’autres ne laissent apparaître que quelques habitations éparses. D’autres accueillent même encore quelques rares habitants mais n’en paraissent pas moins abandonnées.

bodie-ville-fantome

L’une des plus connues se trouve en Californie, il s’agit de la ville de « Bodie ». Construite en 1876, elle fut la deuxième plus grande ville des États-Unis avec ses 10 000 habitants et ses 64 saloons ! Il n’en reste bien évidemment qu’une petite partie (entre 5 et 10%), notamment suite à deux grands incendies. Pour autant il s’agit d’une des villes fantômes les plus authentiques.

Plus encore que de déambuler entre l’ancienne prison, les deux banques, les écoles et les anciennes habitations, il est possible de rentrer à l’intérieur de l’église et de la Miller House sur Green St. Un musée s’y trouve également, dans lequel on peut facilement se faire une idée du quotidien des habitants d’autrefois et observer de nombreux objets très bien conservés. Les plus chanceux d’entre-vous pourront même tomber sur un jour de reconstitution, et déambuler parmi des personnes en costumes d’époque et les calèches authentiques… Une expérience hors du temps.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *