Elle représente l’image même du mythe américain, véritable icône des Etats-Unis encore source de fascination. Reliant pour la première fois Chicago à la ville de Santa Monica, sur les rives du Pacifique en Californie, elle couvre pas moins de 2 448 miles (environ 3 669 kilomètres) et traverse huit États différents : l’Illinois, le Missouri, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique, l’Arizona et la Californie… Sans oublier le Kansas, qui n’accueille pour sa part que 12 miles de la légendaire Route 66.

Une route chargée d’histoire

Tout débute en 1925, lorsque le premier pavé de la Route 66 est posé, pour finir en 1985. Car aujourd’hui et depuis cette date, la Route 66 n’existe plus, du moins officiellement. Progressivement déclassée pour laisser place aux Interstate Highways, l’équivalent américain de nos autoroutes, la Route 66 a été reléguée au rang de souvenir et avec elles les nombreux motels et établissements installés à ses abords. C’est peut-être aussi ce qui lui donne aujourd’hui son charme, entre ses stations-services désaffectées, ses villes fantômes et ses vieux motels abandonnés.

Aujourd’hui il est très difficile de suivre la Route 66, son tracé ayant été modifié à plusieurs reprises : certains tronçons sont devenus impraticables, voire même tout bonnement absents, submergés par les eaux ou envahis par la végétation. Il existe désormais une multitude de contournement et « seulement » 85% de la route d’aujourd’hui correspond au tracé d’origine.

Quelques conseils pour un parfait Road Trip sur la Route 66

La Route 66 représente le rêve de tout « biker », et la parcourir en moto probablement la meilleure solution pour profiter pleinement de son charme. Pour autant il n’est pas interdit de la traverser en voiture ou en camping-car, surtout lors d’un voyage en famille.

Le conseil vaut encore plus pour les motards, mais il est préférable de se lancer dans l’aventure au printemps ou en automne : en été, la chaleur peut s’avérer insupportable, quand en hiver les températures peuvent descendre très bas. D’ailleurs, il faut s’attendre à de gros écarts de température entre Chicago et Santa Monica, et donc prévoir une garde-robe en conséquence !

Pour parcourir la totalité la Route 66, 3 semaines sont idéales, pas moins. Les alentours de la Route réservent eux aussi leur lot de bonnes surprises et il serait dommage de passer à côté du Meteor Crater, cratère formé il y a presque 50 000 ans par une météorite, du Grand Canyon, situé non loin de la route historique ou tout simplement des nombreuses villes et quartiers historiques la bordant.

route-66-etats-unis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *