Votre voyage touche à sa fin, mais cette fin sera grandiose. Nous vous avons réservé pour la fin du séjour deux villes très différentes, mais qui ont chacune marqué le cinéma à leur manière. Aujourd’hui, attardons-nous sur Los Angeles.

Partie 4 : Los Angeles, le berceau d’Hollywood

Au Sud-Ouest de Las Vegas, vous vous engouffrerez dans la Cité des Anges. Los Angeles est une cité à vivre bien plus qu’à voir. Énorme mégalopole, la ville est le siège d’Hollywood et de la plus grande industrie cinématographique du pays. La plupart des grands studios s’y sont installés pour profiter de l’ensoleillement de la Californie. Il est possible de visiter une partie de ces studios, et bien évidemment plusieurs parcs à thème autour du cinéma. Si la Floride accueille les plus grands parcs d’attraction Disney et Universal, la Californie héberge toujours les premiers parcs des deux franchises.

Los Angeles : une source d’inspiration à portée de main pour les studios d’Hollywood

Mais il sera encore plus intéressant d’arpenter la ville à la recherche des décors naturels de vos films préférés. Et il est vrai que de nombreuses sagas mythiques s’y déroulent. Le Fox Plaza est ainsi le célèbre Piège de Cristal du premier Die Hard avec Bruce Willis. Tous les films de la saga L’Arme Fatale se déroulent aussi à Los Angeles. Certains quartiers typiques de la ville vous rappelleront des grands films cultes comme Chinatown ou La La Land.

Série d'affiches de films tournées à Los Angeles

Comédie, thriller, action… Tous les genres cinématographiques sont représentés à Los Angeles.

Une ambiance lumineuse unique en voie de disparition

Mais c’est surtout de nuit que la ville vous plongera dans l’ambiance des meilleurs films d’Hollywood. L.A. Confidential de Curtis Hanson, mais surtout Heat et Collateral de Michael Mann ont littéralement transcendé Los Angeles, avec une esthétique nocturne particulièrement soignée. Dans ce domaine, citons également Mulholland Drive de David Linch, ou le classique de 1950, Sunset Boulevard. Les nouveaux éclairages publics aux LED ont cependant éliminé une partie du charme de tous ces films. La lumière orangée propre à Los Angeles disparait en effet progressivement au profit d’une lumière plus blanche, mais aussi plus écologique.

Image du film Collateral, avec Tom Cruise et Jamie Foxx

Collateral, de Michael Mann, est le premier film intégralement tourné en numérique, de nuit, dans les rues de Los Angeles.

La ville aura été également souvent ré-imaginée par les films de science-fiction. Les films Blade Runner, principalement tournés en studios, se déroulent ainsi à L.A. La ville y est physiquement méconnaissable, mais l’ambiance éclectique et cosmopolite y est parfaitement retranscrite.

Avant de reprendre l’avion pour le vieux continent, une dernière étape s’impose, quelques kilomètres plus au Nord: San Francisco.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *